Bébé : quel budget prévoir par mois ?

bébé

Couches, vêtements, produits de toilette… Ce n’est pas un secret : un bébé coûte cher ! Le mieux est d’anticiper les dépenses. On vous aide à réaliser un budget mensuel prévisionnel du nécessaire pour bébé !

La garde

Il s’agit là du pôle principal de dépense si vous avez un enfant sauf si vous avez la possibilité de le garder vous-même. Pour un temps plein, il vous faut compter entre 334 et 724 euros par mois* pour déposer votre tout petit chez sa nounou ou à la crèche.

Pensez à retirer de cette somme les aides allouées par la CAF. Elles vont de 174 à 460 euros. N’oubliez pas de monter un dossier auprès de votre agence, si vous souhaitez en bénéficier et pensez aussi au fait que les sommes que vous versez à votre nounou ou à votre crèche font l’objet d’un crédit d’impôt qui s’élève à 50 % des sommes versées dans la limite de 2 300 euros par enfant*. Sortez vos calculatrices !

Alimentation

La santé de votre enfant dépend beaucoup de ce qu’il mange. C’est donc un pôle de dépense essentiel. Les premiers mois, ce sont les dépenses pour l‘alimentation qu’il faut prévoir. Pour les mères qui n’allaitent pas, il fautdra compter entre 400 et 600 euros de lait 1er âgepour 25 boîtes de lait de 900 ml jusqu’aux 6 mois de votre enfant. Si vous allaitez, le tire-lait, les coussinets d’allaitement, les sous-vêtements et vêtements adaptés sont à inclure dans votre budget et représentent à peu près la même somme. Si vous choisissez d’utiliser un tire-lait électrique, il est possible de profiter d’un remboursement à hauteur de 12,07€ par semaine sous réserve que votre médecin vous fasse une ordonnance*.

L’alimentation se diversifie ensuite. Le lait infantile 2ème et 3ème âge ne vous coûte plus alors qu’environ 70 euros par mois. Il faut ajouter à cette dépense les petits pots et les encas dont votre bébé va avoir besoin pour bien grandir. Si vous décidez de vous servir dans le commerce, petits pots et encas vous coûtent environ 115 euros par mois en fonction des produits choisis. Si vous souhaitez réduire cette dépense, vous pouvez faire vos petits pots et vos encas vous-même, mais n’oubliez pas de bien choisir les fruits et légumes (apports, potentiels produits allergisants, coût…) que vous utilisez et privilégiez l’agriculture biologique ou raisonnée. Ajoutez alors à votre budget prévisionnel l’achat d’un robot qui coûte selon le modèle entre 100 et 200 euros.

Vêtements

C’est l’autre grande part du budget bébé ! Chaussons, chaussettes, bodies, manteaux, pantalons, robes, pyjamas, chapeaux et lunettes de soleil : le bébé a besoin d’habits et d’accessoires et il grandit vite ! Il faut donc renouveler très régulièrement sa garde-robe.

Comptez environ 140 euros par mois* pour habiller votre enfant. Si l’on fait un rapide calcul, on se rend compte que l’on dépense environ 4 400 euros en habits et accessoires jusqu’aux 3 ans de l’enfant. Pour faire des économies, vous pouvez passer par les dépôts vente, les brocantes ou accepter les dons des proches !

Toilette et changes

La toilette de bébé est un pôle de dépense important. En effet, votre enfant ne peut pas faire sa toilette tout seul et demande des produits de soin adaptés. En ce qui concerne les couches, il faut compter environ 40 euros par mois, mais ce coût peut vite grimper en fonction de l’âge et des gammes de couches choisies. Une bonne façon de faire des économies est d’alors d’opter pour les couches lavables*. Elles représentent un investissement à l’achat, mais sont très vite amorties. Comptez 300 euros pour un lot de couches lavables suffisant pour la semaine. Pour la suite, même en incluant le prix de la lessive, de l’eau et de l’électricité nécessaires à leur entretien, sachez qu’elles restent trois fois moins cher que les couches jetables.

Les lingettes de toilette, le savon, le shampooing, le liniment et le coton sont aussi des dépenses importantes. Leur coût va dépendre des choix que vous ferez. Si les lingettes sont moins chères que le liniment et le coton et qu’elles semblent plus pratiques, elles sont cependant moins respectueuses de la peau de bébé et de l’environnement. Il faut alors réfléchir à ce que vous souhaitez vraiment avant de dépenser.

Et le reste…

Jouets d’éveil, accessoires de sécurité, rehausseurs, tous ses éléments sont aussi à prendre en compte dans votre budget. Une bonne façon de les anticiper est de les prévoir sur la liste de naissance du bébé et donc d’anticiper leur achat. Il faut compter environ 1 000 à 2 000 euros pour ces objets en fonction de ce que vous allez choisir. Une sacrée somme !

Pour faire le point : vous allez dépenser environ 16 000 euros durant les trois premières années de votre enfant. ¼ de cette somme est dépensée avant la naissance de l’enfant, le reste couvre les besoins primaires du bébé. Alimentation, toilette et changes, vêtements sont les dépenses les plus importantes et doivent être anticipées, si vous ne voulez pas vous retrouver dans le rouge !

Source :

http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er930.pdf
https://www.impots.gouv.fr/portail/files/media/3_Documentation/depliants/part_enfants_a_charge.pdf
http://www.codage.ext.cnamts.fr/cgi/tips/cgi-fiche?p_code_tips=1105712&p_date_jo_arrete=%25&p_menu=FICHE&p_site=AMELI
http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dss62.pdf
https://www.quechoisir.org/decryptage-couches-pour-bebes-le-retour-des-lavables-n2233/