Assurer un scooter sans BSR : A quelles conditions ?

Date de publication 18-03-2021.

Assurer un scooter sans BSR : A quelles conditions ?

Comme quoi, il n’est pas obligatoire d’avoir de permis de conduire pour avoir l’autorisation de conduire un scooter sans brevet de sécurité routière BSR si vous êtes nés avant le 31 décembre 1987, quels privilégiés !

Quelles conditions sont demandées pour assurer un scooter sans bsr ?

Mais les privilèges ont des limites, car tout véhicule, avec ou sans permis, doit être assuré au minimum avec la responsabilité civile, assurance imposée par la loi, mais comment est-ce que ça se fait ? Y a-t- il d’autres conditions ? C’est ce que vous allez découvrir à travers cet article.

Une assurance sans BSR : Mais, sous quelles conditions ?

C’est très simple, si vous conduisez déjà un scooter sans brevet de sécurité routière, ça veut dire que vous avez forcément l’âge légal qui est de 21 ans, c’est très important car plusieurs lois soulignent ce point.

Le deuxième critère à remplir est de choisir une formule d’assurance qui vous convient ( la minimale est l’assurance au tiers), nous allons plus tard exposer les possibilités qui s’offrent à vous.

Enfin, le dernier critère est de payer cette assurance, et avant, vérifiez si ça rentre dans votre budget.

Le dossier qu’il faut fournir

Le dossier que vous devez apporter pour signer un contrat d’assurance pour scooter est assez commun à la majorité des compagnies d’assurances, mais il pourrait différer à quelques documents près. Sinon, en général, vous devrez prévoir :

  • La carte grise ou certificat d’immatriculation de votre véhicule

  • Une copie de votre carte d’identité, où tout autre document qui atteste que vous êtes bien né avant le 31 décembre 1987

  • Le formulaire du type de contrat que vous allez remplir chez l’assurer ( avec toutes vos informations personnelles)

  • Dans le cas où vous désirez procéder à un paiement de cotisations par prélèvement : un relevé d’identité bancaire ou postal.

Les types d’assurances disponibles pour un scooter sans BSR

Il est communément connu que la garantie minimum exigée par la loi pour tout véhicule est la Responsabilité Civile RC qui prend en charge les éventuels dégâts causés à autrui, qu’ils soient matériels ou corporels. La RC indemnise les victimes si un accident a lieu par cause de la négligence ou imprudence de l’assuré, mais elle ne représente que la base des contrats d’assurance, ces derniers offrent bien plus de services et garanties, et pour le cas d’une assurance de scooter sans BSR, vous avez trois alternatives :

L’assurance au Tiers

Elle représente la formule la plus basique et la moins chère, d’ailleurs beaucoup de conducteurs de scooter préfèrent ce type de contrats pour cette raison.

L’assurance au Tiers couvre bien évidemment la responsabilité civile, l’assistance des 50 Km et la garantie du casque moto qui permet au conducteur d’avoir une indemnisation en cas d’éventuel accident ou détérioration. Ce type d’assurance peut aussi faire bénéficier le motard d’une défense pénale en cas d’accident, mais elle a des limites, par exemple vous n’aurez aucune indemnisation sur votre scooter si ce dernier est endommagé en cas d’accident, de plus vous n’aurez aucun remboursement dans le cas de dégâts d’accident responsable, pour avoir ce type de garanties, il faut opter pour un autre type de contrat.

L’assurance au Tiers plus

En plus de ce qu’offre l’assurance au tiers, l’assurance au tiers +, ou communément appelée tiers complémentaire comprend, garanties en cas de vol, de catastrophes naturelles (comme les inondations), les incendies, des actes terroristes ou autres incidents technologiques.

Comparé à celui de l’assurance au tiers, le prix de cette assurance se voit légèrement augmenté en vue des garanties supplémentaires qu’elle offre, mais il s’agit d’un bon compromis car elle permet de bénéficier d’une protection plus complète et plus adaptée à vos besoins.

L’assurance tous risques

Cette dernière est la plus complète des trois, on le devine facilement à son nom. Elle regroupe les garanties offertes par les deux derniers contrats en plus d’autres services comme la garantie assistance et dépannage qui vous permet de recevoir de l’aide en cas de panne, l’assurance pourrait même inclure les éventuels frais de vos transports durant la période ou votre scooter est en panne.

Vous avez aussi la liberté de l’adapter et de la personnaliser à tous vos besoins en fonction de votre budget, mais faites attention, le prix pourrait déborder rapidement ! Et n’oubliez pas, si vous avez besoin d’aide ou de conseils pour bien choisir le contrat qui vous convient, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide à des conseillers, ou à consulter des sites de comparaisons qui vous donneront une bonne idée de ce qui existe sur le marché.